Crédits - Remerciements
webmaster@samesizefeet.net



Retour

Salle des fêtes de Schiltigheim, Strasbourg (France) - 3 octobre 2003

J'avais déjà acheté mon billet depuis août et enfin le grand soir arrive : le 3 octobre 2003, date à jamais inscrite au fond de ma mémoire comme l'un des moments les plus jouissifs et paroxystique de ma vie ! D'autant plus que c'était mon premier concert des Stereophonics et cela faisait des années que j'attendais de les voir sur scène ! Donc toutes mes émotions étaient décuplées puissance 10.000 ! Schiltigheim est en fait une banlieue de Strasbourg et quand nous sommes arrivés à la Salle des Fêtes, j'ai été très étonnée car effectivement, c'était très petit ! On s'est retrouvé dans une toute petite salle avec environ 200 personnes alors que le groupe est capable de remplir des stades de 100.000 personnes outre Manche ! Le staff technique prépare la scène... Puis soudain Tony pointe le bout de son nez, puis Scott, Richard et enfin Kelly. Pas le temps de réfléchir à quoique ce soit, on est emporté dans une frénésie collective. Dans ma tête je n'y croyais pas, ça ne pouvait pas être eux ! Mais quand les premières notes ont commencé et surtout quand Kelly a fait retentir sur les murs de cette salle sa chaude et délicieuse voix, j'ai su que c'était eux ! Pour bien chauffer la salle, rien ne vaut de bonnes chansons énergiques telles Madame Helga et High As The Ceiling ! Le concert était parfait car il oscillait entre des morceaux rythmés et des chansons plus calmes très intenses en émotion comme ce fut le cas pour Climbing The Wall. La version du concert était plus intimiste que sur l'album. Avec son regard d'ange et sa voix chaude et sucrée, Kelly paraissait très détendu et souriait. Si détendu qu'il s'est trompé d'accord au début de Since I Told You It's Over, ce qui n'a pas manqué de le faire sourire et de nous faire rire. Une atmosphère s'est créée ainsi tout au long du concert autour du groupe, autour de moi et des autres, on aurait dit que nous étions seuls sur cette Terre. Les jeux de lumières ont contribués également à l'ambiance . Quand les premières notes de I'm Alright ont retentis, des lumières tourbillonnantes bleues sont apparues et recréaient tout à fait la musique lanscinante du morceau. A la fin, nous nous sommes motivés pour le rappel, auquel j'ai cru que les Stereophonics ne nous en feraient pas l'honneur... Ils sont revenus pour un dernier aurevoir. Un rappel, c'est à la fois triste et joyeux car ils nous font l'honneur de revenir mais c'est la dernière fois qu'on les voit. Help Me (She's Out Of Her Mind) fut le denier titre de l'album à être joué et le dernier titre tout court. Les doigts de Kelly filaient sur le manche de la guitare avec une habilité extrême, c'était bon ! Le morceau fut évidemment plus long que sur l'album et avec plus de guitares ! Puis soudain on passe de l'état euphorique à l'état vide : le concert est fini et on essaye de se rendre compte de ce qu'on a vécu. Ce soir là, nous ressortions tout en sueur mais ce fut de la bonne sueur !
Clotilde

A tous les fans de stereophonics : il fallait les voir dans la petite salle de Schiltigheim ! Imaginez vous a 1 mètre de la scène avec toute la bande des Stereophonics face à vous ! Première partie franchement bof avec AS Dragon qui n'a pas réussi à chauffer la salle qui n'attendait que la bande à Kelly Jones ! Le tout allant même jusqu'au dégout du batteur qui en signe d'adieu ne trouva rien de mieux que de se mettre la mais à la .... ! Vous voyez le topo ! Mais on s'en fout ! Lorsque la scène plongea dans l'obscurité, alors là ! Le coeur bat fond quand le riff de High As The Ceiling te transperce ! Les chansons s'enchaînent a un rythme de folie, Kelly Jones prend son pied et la salle aussi ! Le fait de les voir vous sourire parce que vous êtes là brandissant un t-shirt rempli de petits mots, ça vous fait réaliser qu'il y à là une réelle relation entre la scene et la salle et vous ! J'ai adoré le fait d'entendre des chansons de tout les albums : de Just Looking à Mr Writer en passant par Since I Told You It's Over ! D'ailleurs Kelly a merdé le début de cette chanson, ce qui lui vallu les petites moqueries de la scène mais le tout toujours dans une ambiance de folie ! Un moment inoubliable de ma jeune vie ! Je remercie le créateur de SAMESIZEFEET.net pour être assez complet mais j'aimerais bien lui parler pour le tuer et lui prendre sa gratte dédicacée par Kelly et Stuart !
Thomas

C'était trop génial ! Près de 2h15 de concert et Kelly Jones a même blagué. Ambiance intimiste car ce n'était pas une très grande salle. Du coup, les artistes étaient plus proche de leur public. C'était vraiment bien : concert très bien dosé avec l'alternance des nouveaux et anciens titres. Rien à dire. Super concert que je n'oublierai jamais !
Céline

J'ai eu la chance d'assister au concert des Stereophonics à Strasbourg : c'était génial ! Le concert a eu lieu dans une salle des fêtes : une petite salle qui a permi à tout le monde de bien voir le groupe. Kelly a même discuté et plaisanté avec le public. On a eu droit aux meilleurs morceaux du dernier album mais aussi à des titres des anciens dont Traffic, Local Boy In The Photograph,... en gros que du bonheur ! Je regrette une chose : il n'y avait pas Stuart à la batterie, j'ai du mal a me faire à l'idée que Stuart ne fait plus partie du groupe. Pour finir, je n'ai qu'une chose à dire : c'est vraiment un groupe fantastique et il l'est encor plus sur scène !
Vanessa



Retour



© www.SAMESIZEFEET.net - le site français des STEREOPHONICS
webmaster@samesizefeet.net