Crédits - Remerciements
webmaster@samesizefeet.net



Retour

Le Transbordeur, Lyon (France) - 2 octobre 2003

C'est pour moi la deuxième fois que je venais voir les Stereophonics à Lyon. La première fois, nous ne devions pas être plus de 300 dans la salle et quand je repense aux stades qu'ils arrivent à remplir dans leur pays je m'étais dit qu'il n'allaient pas revenir à Lyon avant un bon moment. C'est là que l'on mesure la qualité de l'artiste : lorsque la scène et le contact avec le public (même en sous nombre) devient le plus important à ses yeux. Pour ma part et pour en revenir au concert, étant un grand fan et un amateur de guitares, je ne peux que féliciter la prestation scénique des Stereophonics, l'ajout des deux choristes est un plus indéniable. J'ai juste trouvé l'ensemble un peu trop acoustique à mon goût, mais une fois de plus seul les grands artistes peuvent se permettre des interprétations variées de leurs compositions. Pour en terminer, je souhaite inciter tous ceux qui ne connaissent pas encore les Stereophonics à s’intéresser à leur musique et surtout que tout les dingues de guitares comme moi travaillent leurs morceaux car c'est un vrai bonheur à jouer.
Stéphane

Je dois dire que je n'ai pas été déçue ! Je suis arrivée une heure à l'avance, histoire d'être bien placée. Salle intimiste, évidemment la grande toile "Stereophonics" à l'arrière de la scène, baignant dans une pâle lumière aux reflets changeants. Soudain, Richard est entré, puis Kelly et les deux choristes (Anna, la choriste black, a une voix exceptionnelle !). Bien sûr, ça fait bizarre de voir le groupe amputé de son batteur, mais Steve Gorman (ancien batteur des Black Crowes) a quand même assuré. Aucun album n'a été oublié : JEEP, avec Vegas Two Times, Have A >Nice Day, Mr Writer, Lying In The Sun. Performance and Cocktails avec The Bartender And The Thief, Just Looking, Roll Up And Shine, I Wouldn't Believe Your Radio. Words Get Around, avec Traffic, Not Up To You, Local Boy In The Photograph, More Life In A Tramps Vest. Et bien-sûr, la quasi-totalité du dernier album ! L'ambiance était vraiment sympa : Kelly Jones s'amusait avec le public, s'essayant même à quelques mots de français (c'est la volonté qui compte). Les Stereophonics auront en tout joué plus de deux heures. Les musiciens étaient visiblement exténués, mais je suis sûre qu'ils ont pris autant de plaisir que nous à être là, vu les grands sourires complices de Kelly au reste de la bande. Richard a tout de même trouvé la force de saisir la bière qu'un gars de la sono lui tendait du bas de la scène. Voilà, ça restera un super souvenir (depuis le temps que j'attendais ce concert) et j'espère que ces quelques lignes vous auront permis de vivre ou de revivre ce concert et toute l'énergie qu'il y avait.
Sophie



Retour



© www.SAMESIZEFEET.net - le site français des STEREOPHONICS
webmaster@samesizefeet.net